Un bol d’air pur (avant le retour à la pollution)

Dimanche 4 janvier 2015, retour dans la capitale après une semaine dans l’air pur des Pyrénées. Bizarrement, mon mari et moi avons la bouche sèche, sans explication. Et notre aîné se relève en disant qu’il ne peut pas dormir car une toux sèche le réveille. Une toux apparue soudainement…

Je trouve la réponse le lendemain dans le parisien : encore un record de pollution constaté sur la ville ! Et la réponse des autorités ? Le stationnement résidentiel est gratuit. Un peu court, non ?

Un bol d'air pur avant la bouffée de particules fines

On inspire l’air de la montagne… avant la bouffée de particules fines

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s