Comment hydrater nos petits (par temps de canicule) ?

L’hydratation des tout-petits

L’eau est le composant principal du corps humain. Un apport régulier est donc essentiel  pour le bon fonctionnement de l’organisme. Les enfants nécessitent une attention particulière, ils dépensent beaucoup d’énergie au cours de la journée et n’ont pas toujours le reflex de boire malgré la sensation de soif. C’est le rôle des adultes de les hydrater régulièrement.

 Pourquoi faire attention aux besoins hydriques des enfants ?

 Le corps en pleine croissance d’un enfant est constitué de 60 % d’eau. Pour assurer le bon fonctionnement de tous les organes vitaux, il faut donc compenser la quantité de liquide qu’il perd quotidiennement dans les urines, les selles, la sueur et la respiration. A l’école, pendant les activités sportives, avec les amis, l’enfant se dépense et le risque de déshydratation est élevé.

Qu’est-ce qu’une bonne hydratation ?

En moyenne, un enfant de 10 ans de 30 kg devrait boire 1,2 litre de liquide par jour : environ 6 verres, le reste de ses besoins étant assuré par une alimentation saine et équilibrée. L’apport de liquides en quantités suffisantes est primordial pour sa santé. L’eau est de loin la boisson préférée des enfants malgré les préjugés. Lorsqu’ils ont soif, ils réclament de l’eau.

Les risques de déshydratation chez les enfants 

De récentes études (2) ont démontré que 72 % des enfants  scolarisés ( 4-13 ans ) ne consomment pas assez d’eau. 62 % d’entre eux arrivent à l’école avec un déficit hydrique (3) : les liquides consommés au petit-déjeuner ne sont pas suffisants pour une hydratation adéquate. Les enfants boivent principalement aux repas, avec la famille. Or l’estomac d’un enfant est petit et vite satisfait.

Par conséquent, l’apport en liquides doit être fractionné en petites portions tout au long de la journée. Quand il est hors du foyer, il est indispensable de le rendre autonome en lui mettant à disposition une bouteille d’eau pour une hydratation régulière : sans oublier que la meilleure  éducation passe par l’exemple.

Quelle eau pour les enfants ?

Les bienfaits de l’eau minérale naturelle ne sont plus à démontrer. Ces eaux puisées au cœur des sources sont pures et loin de la pollution. Elles ont des propriétés spécifiques, en fonction de leur composition minérale. On privilégie une eau calcique pour intégrer l’alimentation des enfants en pleine croissance.

Apprendre aux enfants à s’hydrater correctement fait partie intégrante d’une alimentation saine et équilibrée.

Young caucasian girl drinking from glass with fresh water outdoors during summer time.

Sources:

1- http://www.danoneaunaturel.fr/_tmp/20130625_111949.pdf

2- http://www.nestle-waters.fr/espace-presse-et-scientifique/actualites/128-astuces-hydratation-pour-les-

Publicités

Que boire ? Comment choisir son eau en bouteille ?

En matière d’alimentation, je fais partie de ces personnes déboussolées qui ne savent plus qui croire.
On nous explique que l’eau du robinet est excellente à Paris, et hop je fais tous les biberons avec. Puis on m’explique que les canalisations étant en plomb, c’est très mauvais pour mes bébés. Trop tard, le mal est fait.

Le bio pire que le non bio ? Le bio qui nécessite plus de ressources en eau ? Les biscuits industriels BIO que je donne à mes enfants ? Mon mari me fait remarquer qu’ils contiennent officiellement de l’huile de palme… mais bio.

Quelqu'un peut m'indiquer le chemin ?

Quelqu’un peut m’indiquer le chemin ?

Et une fois que je me suis dit que j’aurais peut-être du effectivement faire les biberons à l’eau en bouteille, encore fallait-il décider quelle eau minérale choisir (Plus d’info là-dessus sur le site Eau Minérale Naturelle).

Voir mon autre article à ce sujet 

Dans la catégorie petits soucis : la constipation légère

Ce matin on parlait à la radio de bombardements ici et là dans le monde, d’une trêve de 24h00 dans une guerre qu’on avait du mal à faire respecter, de réfugiés soumis aux pires conditions… Devant l’ampleur des problèmes évoqués, j’ai du mal à résister à la tentation de me recentrer sur ma petite vie privilégiée d’habitante aisée dans un pays stable et en paix. Le tout pour évoquer un sujet ayant plus trait à l’inconfort qu’à la maladie : la constipation légère.

Une de mes amies, qui a eu des jumeaux en même temps que moi ou presque, avait un magnifique garçon et une superbe fille, mais soumis à des problèmes contraires : l’un était de nature constipée, quand l’autre avait la tendance inverse. Mais cette copine étant la reine de l’organisation et de la résolution de problème, elle se promenait tout simplement avec 2 types d’eau en bouteille pour faire les biberons : une eau en bouteille bien connue pour ses propriétés laxatives, qui édite même un «Petit guide du constipé heureux » (si, si, c’est vrai !) et une autre eau minérale classique.

Dans ce cas précis, attention à ne pas inverser les eaux pour les jumeaux !

jumeaux eau bouteille

A la recherche d’un cadeau utile pour les parents d’un nouveau-né

Dans quelques jours seulement, un nouveau membre de la famille va arriver. Il s’agit de l’enfant d’un de mes cousins. Toute la famille et les amis des parents vont se réunir pour admirer sa belle bouille. La naissance prévue pour le 11 septembre (ça ne s’invente pas) est déjà un événement très attendu ! Tandis que je vois certaines tricoter des layettes, de mon côté je cherche à offrir un cadeau utile et un peu insolite.

BEBE

C’est à ce moment que j’ai pensé à un robot multifonction. C’est pratique, ça nourrit bébé, et ça dure (presque) toute la vie ! Mais lequel choisir ?

Le « babycook » de Beaba: le robot multifonction par excellence. Cet appareil multifonction est quasiment un jouet. Ses fonctions : décongélation, cuisson vapeur et mixeur et réchauffage. Un petit bijou pour permettre à bébé de déguster des mets pleins de vitamines et de mettre ses sens en éveil. Ce robot, quatre en un, existe en plusieurs versions, dont une version duo idéale pour les parents de jumeaux (enfin, pour les parents de jumeaux qui cuisinent, parce que personnellement j’ai fait du 100% petit pot !).
Idéal pour commencer la diversification de l’alimentation du bébé ? Mais qu’en feront-ils quand l’enfant aura grandi ?

BABY COOK

« Le Nutribaby » de Babymoov : le robot multifonction cinq en un. Cet article propose les mêmes avantages que le babycook de Beaba. La différence réside dans la contenance des bols. Ses fonctions multiples : la stérilisation, la cuisson à la vapeur, le mixage des aliments, le mode réchauffage de biberons ou de petits pots. Un produit qui est utile dès la naissance.

Plus gros bol, c’est aussi plus de purée. Devrais-je leur offrir un congélateur par la même occasion ?
« Le robot saveurs » de Philips : le robot cuiseur-mixeur intelligent. Ce produit permet de réaliser des préparations culinaires gourmandes rapidement, que ce soit des purées ou des compotes. S’il propose les mêmes fonctions que les deux robots multifonctions précédents, il a un avantage : le bol se dévisse pour la fonction « mixage ». Son bol de grande capacité permet de préparer deux repas en même temps.
Celui-ci s’apparente plus à un blender de petite taille. Il sera utile aussi pour les parents !
Ce n’est pas du tout facile de faire son choix. Les prix vont de 35 à 500 euros, alors il y a du choix. Mais la principale interrogation est sur le fait d’offrir une machine exclusivement pour bébé, afin de montrer que c’est bien un cadeau qui lui est destiné, ou bien d’acheter un robot multifonction qui permettra aussi aux parents de se faire des petits plats.
Qu’en pensez-vous ?