Street art : quand un pochoir fait mouche

street art pas de cartier Paris

A deux pas de la place de Abbesses, de ses touristes nonchalants, de ses magasins de vêtements toujours plus nombreux, ce visage de petite fille, posée au ras du sol, interpelle. Et nous oblige à sortir de notre insouciance. Ou plutôt de nos préoccupations de l’instant qui sont : »Ai-je la patience de faire la queue dans la meilleure boulangerie du quartier ? Mes enfants font-ils trop ou pas assez d’activités extra-scolaires ? Dois-je accepter que mon fils invite 15 copains pour son anniversaire ? »

Cette petite fille nous rappelle brutalement, et très justement, notre statut d’hyper-privilégiés.

Merci à elle.