Droit à l’oubli sur internet : enfin !

Ca y est, Google a mis en ligne hier un formulaire permettant de demander que certaines pages soit effacées.

Objectif : remédier au fait que des informations fausses, diffamatoires, puissent rester indéfiniment sur le web, sans droit de réponse possible.

Reste à savoir le temps que mettra Google pour traiter ces demandes. Demandes qui seront traitées manuellement, une par une, et non par des robots.

 Annubel