Poux : plus besoin de tout laver !

Alors que la 2ème infestation de poux depuis la rentrée (presque un mois et demi, quand même !) vient de s’abattre sur mes enfants, je refais le point.

Poux, animaux, enfants

Me voilà donc à surfer sur internet pour tenter de trouver une solution miracle qui serait apparue depuis l’été. Rien de nouveau pour les traitements, par contre une nouvelle de taille : il ne servirait à rien de laver draps, oreillers, doudous ! Les poux qui ne seraient pas capables de suivre mes enfants hors du lit seraient de tout façon en fin de vie.

Voilà qui change beaucoup de choses ! Car il y a 15 jours encore, je consacrais 5 heures de mon dimanche à faire tourner des machines, sans fin, pour laver toute la literie de la maison, peignoirs, serviettes, vestes et tout ce qui avait pu toucher les cheveux des enfants.

Alors évidemment, il y a encore de nombreux sites qui vous recommandent :

1. d’enfermer literie, serviettes, doudous… dans un sac plastique hermétique pendant 24 heures (très pratique dans un petit appartement parisien, vraiment !)

2. puis, seulement après, de tout laver à 60°…

Dans le doute, je vais pratiquer la première solution. Car comme je m’attends à faire un grand nombre de traitements cette année, à choisir… je prends l’option la moins fastidieuse !

Parmi les sources trouvées sur le sujet

les idées reçues sur les traitement anti-poux

adieu les poux

Publicités

Alertes poux : suivez-les en temps réel

Incroyable ! Je viens de découvrir une carte interactive qui monitore la progression des poux.

Je préfère vous prévenir : ce n’est pas très ragoutant. Mais bon, comme un parent prévenu en vaut deux, il est intéressant de voir arriver clairement les bestioles.

Progression des poux en France

Progression des poux en France

Alors par exemple, aujourd’hui 21 juillet 2014, à Paris 18ème, le taux de poux est au plus bas. Peut-être parce que mes enfants sont à l’autre bout de la France 🙂

A lire sur le même sujet : Traitement anti-poux, un test grandeur nature

Traitement anti-poux : et hop, un test grandeur nature de plus !

Donc voilà, mon dernier garçon se gratte la tête le jour, de plus en plus. Je tente d’ignorer la chose, mais quand je le vois se gratter la tête en dormant, le doute n’est plus permis. Il va falloir y repasser, c’est inévitable.

« Bonjour M. le Pharmacien, vous conseillez quoi aujourd’hui ? » Et là le monsieur m’assure que la nouvelle mousse PouxIt est formidable, car sans rinçage. On le pose le soir, et le matin, les enfants peuvent partir à l’école sans même faire un shampooing. Ravie (mais quelque peu incrédule), je fais mes 5 machines, refait 4 lits (important : le même jour, sinon faut tout recommencer), lave toutes les serviettes, peignoirs et cie. Le produit est effectivement très agréable à appliquer, ne coule pas, ne sent pas fort, bref top jusque-là.

Mais bon, de là à dire qu’on peut sortir dans la rue sans se laver les cheveux, faut pas pousser ! Si vous êtes parfaitement à l’aise avec les cheveux tout collés, c’est parfait. Mais même mon fils de 6 ans refusait de sortir dans cet état, et je le comprends ! La légère odeur signale en plus à tous ceux qui vous approchent qu’il y a anguille sous roche (enfin poux sous cheveux en l’occurrence).

Conclusion de ce nième test anti-poux : optez pour le PouxIt formule Mousse, mais prévoyez de vous laver les cheveux le matin !

Pouilleux, mes enfants ? Mais bien sûr, comme tous les écoliers du quartier !

Traitement anti-poux, 5ème édition depuis le début de l’année.

Les enfants se grattent la tête, parfois même pendant leur sommeil, et les maîtresses mettent des mots imprimés dans les cahiers, déjà tout prêts des années d’avant : « les poux sont de retour ». Et sur chaque panneau d’affichage des écoles du quartier, le même mot avec quelques variantes « Vérifiez la tête de vos enfants, les poux sont là ».

Et c’est parti pour 6 machines à laver : la literie de 5 personnes, toutes les serviettes éponges, les peignoirs, les vêtements lavables en machine… Et tout ça ne sert à rien si on ne passer pas une bombe sur les manteaux, les capuches non lavables, le fauteuil Egg du salon, les coussins du canapé, toutes les peluches de la maison !

Et tout ça ne sert à rien si on ne laisse pas poser le produit anti-poux sur toutes les têtes de la maison le même jour, et surtout si on ne ratisse pas toutes les têtes avec le peigne spécial. Et un peigne capable de ratisser les minuscules lentes, je vous assure que ce n’est pas du tout adapté aux cheveux mi-longs et emmêlés des petites filles.

Pour cette étape, j’ai un jeu avec mes enfants : le gagnant est celui chez qui on a ratissé le plus de poux (mais attention, les lentes ne comptent pas) ! Et on les compte à voix haute. Il faut bien introduire de la « gamification » comme on dit dans le jargon marketing, pour faire supporter à trois petits de rester immobiles sur une chaise à se faire tirer les cheveux avec un peigne et un produit qui pique les yeux quand on rince

Et tout ça, bien sûr, ne sert à rien si on ne mène pas 100% des actions le même jour ! Et tout ça ne sert à rien si on ne recommence pas 7 jours après la première vague !

Poux